cave à vins

Investir dans le vin, c’est possible !

Le vin est un produit de luxe.

Il est donc naturel que son prix soit élevé. Mais, comme pour tout investissement, il faut savoir prendre les bonnes décisions. En effet, le vin n’est pas une matière première comme la plupart des autres produits. C’est un produit qui se transforme et qui nécessite une gestion particulière. Pour réussir votre investissement dans le vin, il faut donc suivre quelques conseils.

Investir dans le vin : les différents types de placement

Si vous êtes intéressé par l’investissement dans le vin, il est important de connaître les différents types de placement que vous pouvez réaliser.

La première question à se poser est : « De quelle manière souhaitez-vous investir ? »

Il existe différentes possibilités qui permettent d’obtenir des rendements supérieurs à ceux du livret A. Dès lors, si votre objectif est avant tout la constitution d’un patrimoine financier, c’est vers un investissement en bourse que vous devrez vous tourner.

Vous pourrez ainsi choisir entre plusieurs supports : Les fonds communs de placement (FCP) : Ce sont des portefeuilles gérés collectivement par une société de gestion et composés d’actions ou obligations françaises ou étrangères.

Ils offrent une diversification des risques et un potentiel de rendement nettement plus attractif que les placements en actions individuelles.

Les SICAV (Sociétés d’Investissements Collectives en Valeurs Mobilières) : Elles sont également appelées FCPI (Fonds Communs de Placements dans l’Innovation). Elles visent comme leur nom l’indique à placer son argent dans des entreprises innovantes et non cotées en bourse mais présentant cependant un fort potentiel de croissance.

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) : Il s’agit ici encore une fois d’une solution destinée aux personnes cherchant à se constituer un patrimoine immobilier locatif sans supporter les contraintes liées au bail commercial et aux travaux sur place, notamment pour les petits budgets. Ces sociétés ont pour mission la gestion locative du bien immobilier et donc sa location auprès des futurs locataires.

Investir dans le vin : les avantages et les inconvénients

C’est une décision qui peut s’avérer judicieuse. Mais est-ce un investissement rentable ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type d’investissement ? 

Voici quelques éléments à prendre en considération avant de se lancer.

Le point positif de l’investissement dans le marché du vin, c’est un secteur particulièrement dynamique.

Il faut savoir que la France constitue le premier producteur de vins au monde, avec plus de 10 millions d’hectolitres produits annuellement.

La demande en matière de vin ne cesse d’augmenter. Cela explique pourquoi la demande en bouteilles demeure toujours forte, notamment sur le marché européen qui reste le principal consommateur mondial avec 60% des ventes totales effectuées sur ce continent. En outre, les nouveaux venus, notamment asiatiques, ont tendance à privilégier les bouteilles françaises pour compléter une collection personnelle ou encore pour servir aux membres de la famille lors des repas importants comme les mariages ou autres événements importants.

Investir dans le vin présente donc un certain nombre d’atouts : 

  • La France reste le premier pays producteur de vins au monde
  • Le marché du vin connaît une croissance continue
  • Les Français sont des grands amateurs de bonnes bouteilles

Comment choisir les bonnes bouteilles de vin pour investir ?

Le vin est un produit qui a toujours attiré les investisseurs. Cependant, le marché du vin est un secteur extrêmement concurrentiel et très spéculatif.

Les prix peuvent donc varier fortement d’un millésime à l’autre.

Il faut savoir que la tendance des prix peut être liée à deux facteurs : les taxes et le coût des transports. Ce sont donc ces deux éléments qui influencent directement le prix final d’une bouteille de vin. Si vous souhaitez acheter une bouteille de vin pour faire des économies, il serait préférable d’acheter une bouteille classique, plutôt qu’une bouteille de grand cru.

Découvrez notre article sur les meilleurs vins du monde à acheter en 2022

Combien faut-il investir dans le vin ?

Le vin est un investissement à long terme qui s’avère très rentable.

Il y a plusieurs façons d’investir dans le vin, mais la plupart des personnes sont attirées par l’achat de bouteilles de vin en primeur.

L’achat de bouteilles en primeur est une stratégie qui consiste à acheter des vins avant qu’ils ne soient mis sur le marché.

Le prix d’un vin variera selon le producteur et selon les années précédentes.

Les amateurs de vins peuvent investir dans un produit dont les prix sont stables et connus à l’avance, ou ils peuvent choisir une autre formule : l’achat de bouteilles que le producteur vendra après quelques années sur le marché. Ce type d’investissement permet aux amateurs de déguster des millésimes rares et anciens pour un budget moindre que s’ils avaient acheté directement au producteur. Pour réussir son placement, il faut savoir choisir sa cuvée et être patient. Si toutefois, vous souhaitez acheter votre propre cave, nous pouvons effectuer pour vous les recherches nécessaires afin que votre achat soit optimal.

homme qui déguste un grand cru dans une cave à vins

Les risques à prendre en compte lors de votre investissement

Investir dans le vin est un bon moyen de diversifier son patrimoine. Cependant, ce type d’investissement comporte certains risques. En effet, il faut pouvoir anticiper les fluctuations du marché du vin et être capable d’en apprécier les tendances à long terme.

Il est important de savoir que lorsque vous investissez dans le vin, vous achetez du nectar qui ne peut pas être consommé tout de suite.

Vous devrez donc attendre plusieurs années avant de pouvoir bénéficier des fruits de votre investissement.

Le coût des bouteilles varie en fonction du millésime et de la qualité des raisins utilisés pour fabriquer le vin.

Les prix sont souvent très variables : une bouteille peut valoir entre 10 et 100 €, voire beaucoup plus !

Le cours du vin est également influencé par l’offre et la demande sur le marché international. Si la production augmente, les prix baissent ; à l’inverse, si la demande diminue, les tarifs augmentent… Autant dire qu’il est difficile de prédire avec exactitude combien une bouteille sera vendue plus tard ! 

De plus, les fluctuations entre le prix auquel on achète une bouteille et celui auquel on va la revendre sont importantes : ce qui fait que cet investissement attire également beaucoup les personnes qui souhaitent spéculer sur les marchés financiers ou immobiliers, pour :

  • Se constituer un patrimoine tangible
  • Financer un bien immobilier dans le but d’en faire plus tard sa résidence principale
  • Proposer un logement aux membres de sa famille contre un loyer attractif

Comment gérer son portefeuille de vins ?

Vous avez sans doute déjà entendu parler de l’investissement dans le vin. Cette idée séduit de plus en plus les investisseurs, car ce secteur offre des opportunités intéressantes. 

Mais comment gérer un portefeuille de vins ? 

Il est important de bien choisir son placement afin de réussir cette opération.

Le placement dans le vin peut être une bonne alternative pour diversifier votre patrimoine, notamment si vous êtes un amateur et que vous souhaitez simplement diversifier votre portefeuille ou encore si vous cherchez à faire fructifier votre argent.

Il est conseillé d’acheter du Bordeaux, mais il ne faut pas négliger non plus la Bourgogne et la Champagne. Avant tout investissement, il faut savoir qu’un placement dans le vin peut se faire via différents supports financiers :

  • Les châteaux
  • Les primeurs
  • Plateformes web spécialisées
  • Les Grands Crus Classés
  • Domaines viticoles 
  • Les groupements fonciers viticoles (GFV)
  • Le crowdfunding viticole

Les nouveaux modes d’investissement dans le vin

La plupart des investisseurs dans le vin se tournent vers les bouteilles de grande qualité, mais la tendance est à l’investissement dans les petites exploitations. En effet, ces dernières offrent des perspectives intéressantes pour les investisseurs. Certaines entreprises proposent également de nouveaux modes d’investissement, plus accessibles et moins risqués. Ces nouvelles opportunités permettent aux amateurs de vins de découvrir des domaines en pleine croissance et en bonne santé financière, mais qui ne sont pas encore très connus du public.

Les nouveaux modes d’investissement permettent aux amateurs de vins de faire partie d’un réseau fermé où ils peuvent rencontrer les producteurs et déguster leur production.

Les astuces pour investir dans le vin quand on débute 

Investir dans le vin est un projet qui séduit de plus en plus de Français. Ce marché est très dynamique et permet d’investir intelligemment, notamment grâce à une fiscalité attractive.

Il existe différentes manières d’investir dans le vin, mais il est important de bien les connaître afin de réaliser des opérations rentables.

Le vin peut être acheté en direct ou via des sociétés spécialisées. Pour investir en direct, il faut posséder du temps pour effectuer les démarches administratives nécessaires et trouver la bonne bouteille au bon endroit. En effet, il n’est pas possible de se rendre chez tous les producteurs pour faire son choix. De plus, cela demande beaucoup de temps pour déguster toutes les bouteilles présentes sur le marché et avoir une idée des prix pratiqués par chaque producteur. Pour éviter ce type d’investissement, certains préfèrent passer par des sociétés spécialisées qui auront déjà fait un travail préalable : identification des domaines viticoles intéressants, sommellerie… 

Ces sociétés proposent aussi l’achat groupage qui permet aux investisseurs de profiter d’avantages fiscaux considérables (récupérables sur l’ISF).

Investir dans le vin est très rentable, mais il faut savoir comment choisir les bouteilles. Il faut également savoir comment déguster le vin afin de ne pas se tromper et de ne pas gâcher son argent.